^Haut de page
foto1 foto2 foto3 foto4 foto5

La véritable tradition n'est pas de refaire ce que les autres ont fait mais de trouver l'esprit qui a fait ces grandes choses et qui en ferait de toute autre en d'autres temps - (Paul Valery) - A la ferme de la Vallée nous ne faisons pas les choses en grand. Nous veillons simplement à redonner sens à la dimension fermière et partager notre plaisir de faire. Ici, le visiteur devient aisément acteur des réalisations à venir. N'hésitez pas à venir avec vos amis... Ils vous le rendront bien !


Ferme de la Vallée
07 86 50 36 01
ferme@rarecourtoise.com

du Champ... à la Chope !

Pour que bon malt acquis profite à tout le monde...

 Pourquoi malter à la ferme ?

 

Pressoir Champagne Boulard Bauquaire CormicyLa bière se distingue du vin sur quelques points fondamentaux :

- La matière première de la bière, l'orge, ne contient pas de sucre (fermentescible) contrairement à la matière du vin : le raisin

- L'orge est une denrée stable qui ne necessite pas de transformation immédiate et peut donc être stockée et aisément transportée

- Il n'y a pas d'  "effet Terroir" attribuable à l'orge et perceptible en bouche en buvant de la bière

 

malterie industrielleEn conséquence :

- Les bières de tout profil peuvent utiliser de l'orge de n'importe où !

- L'orge doit subir une première transformation, le maltage, pour permettre par la suite aux brasseurs d'extraire des sucres fermentescibles de la fameuse céréale

- Les malteries, maillon incontournable des filières brassicoles, restent dans l'ombre malgré leur taille : des unités industrielles imposantes qui fournissent toutes les brasseries, grandes comme petites. Une brasserie "artisanale" peut donc se fournir dans une malterie industrielle (Tout comme les boulangeries chez les grands meuniers).

 

Le maltage à la ferme... Pourquoi faire ?

 

 

 

 

 

Espace Rare & Courtois

Copyrigcht © 2013 rarecourtoise.com